Vélocité

Si le libre-service de vélos inauguré le 15 juillet dans la capitale est une bonne nouvelle pour la vélorution, il s'accompagne d'un système de pistage. En effet, la carte dont dispose chaque utilisateur contient des données exploitables par la Somupi, filiale de JC Decaux qui gère le service. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a bataillé pour que ces données ne soient pas conservées au-delà de cinq jours, alors que la Somupi espérait les utiliser pendant deux ans. Par…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.