Correctif

D'après le service de presse de son ministère, Roselyne Bachelot, en charge de la Santé et des Sports, n'aurait pas annulé les états généraux de la bioéthique, prévus cet automne, comme cela avait été annoncé. Cafouillage ou changement de direction ? Aucune date n'est encore arrêtée.
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.