La croissance est devenue croyance

La croissance est-elle en soi réactionnaire ?

Il peut sembler paradoxal de soutenir que la croissance est un concept attaché à un monde en voie de dépérissement. Jamais, en effet, dans l'histoire contemporaine, ce terme n'aura été plus en vogue qu'aujourd'hui et plus au centre des préoccupations des élites politiques de (presque) tous les bords, mais aussi des économistes, devenus, avec les grands patrons, les premiers conseillers du Prince. Tous nous affirment que, sans croissance, les créations d'emplois font défaut, le chômage augmente, les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.