Le « système » Leconte

Guillaume Weill-Raynal analyse comment, dans « Ces musulmans qui disent non à l’islamisme », diffusé le 28 août par Arte, le producteur Daniel Leconte a érigé en héraut de l’anti-islamisme un personnage douteux.

Voilà plusieurs années que Doc en stock, la société de production de Daniel Leconte, produit et fournit à Arte des soirées complètes, diffusées un mardi par mois. De curieuses soirées, au thème toujours très orienté, qui fonctionnent en tandem avec la collection du même nom ­ « Doc en stock » ­ que dirige le même Daniel Leconte aux éditions La Martinière. Les livres qui y sont publiés sont souvent de simples doublons des reportages précédemment diffusés sur Arte. On s'interdirait de prononcer les mots «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Adieu « Che » Maradona

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.