Chypre vote communiste

Depuis dimanche, l'Union européenne compte un chef d'État communiste. Les électeurs chypriotes ont en effet élu à la présidence le communiste Demetris Christofias, qui a nettement devancé le conservateur Ioannis Kasoulides. Le nouvel élu a promis de relancer la négociation en vue d'une réunification de l'île. Depuis 1974, le nord de Chypre est «occupé» par la Turquie. Cette entité n'est pas reconnue par la communauté internationale. La vraie question est évidemment de savoir sur quelles bases politiques et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.