On dissèque bien les RMistes

Un ex-assistant social révèle l’existence d’un système de fichage intrusif des allocataires du RMI, et le non-respect du secret professionnel par les travailleurs sociaux. Un témoignage exclusif.

Allocataires du revenu minimal d'insertion, vous êtes fichés. Les «~instructeurs des contrats d'insertion~» qui vous convoquent ne consignent pas seulement vos parcours professionnel, date de naissance ou qualification, mais aussi vos difficultés financières, votre niveau culturel, votre nationalité, voire votre penchant pour la bouteille ou vos problèmes de santé. C'est en tout cas ce qui ressort du témoignage accablant de Philippe Mélinand, travailleur social en charge du suivi des RMistes d'octobre 2005…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.