Le dossier médical personnel creuse le trou

« Mieux soigner en dépensant mieux », tel est le slogan du DMP. Soit le dossier médical personnel électronique accessible par Internet, qui a été lancé par la loi du 13 août 2004 pour faciliter « la coordination et les échanges d’information entre les professionnels de santé ». Problème : cet instrument sur lequel doit reposer une partie de la réduction des dépenses de santé va commencer par les accroître sévèrement, si ce n’est définitivement. Le DMP coûte environ 550 euros à l’unité (contre 30 euros pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.