Le fichage ADN divise toujours

La polémique sur les tests génétiques pour les candidats à l’émigration ressurgit alors que Brice Hortefeux multiplie les déplacements en Afrique et en Asie.

« Tests de la honte », « fichage génétique », « non-sens éthique », « disposition discriminatoire », « précédent redoutable », « conception génétique de la famille »… Le 12 septembre 2007, à la commission des lois de l’Assemblée, l’amendement Mariani prévoyant d’instaurer des tests ADN pour les candidats à l’émigration, en vue de limiter le regroupement familial, déclenche une controverse qui va rebondir tout l’automne, à l’intérieur et à l’extérieur des frontières. Ces tests sont « une violation de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.