De la LCR au NPA

Face à une tribune dressée dos à la mer, mille quatre cents militants et sympathisants assis en amphithéâtre ont assisté samedi soir à Port-Leucate (Aude) au meeting d’ouverture de l’université d’été de la Ligue communiste révolutionnaire. L’un des derniers rendez-vous de cette organisation créée en 1966 par Alain Krivine. Son jeune héritier politique, Olivier Besancenot, l’a confirmé dans son discours, « fin janvier », l’organisation trotskiste devrait opérer une mue historique pour donner naissance à un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.