Facture d’eau salée

Selon une nouvelle enquête de l’association UFC-Que choisir, un tiers
des sommes réglées par les 4 millions d’usagers au Syndicat des eaux d’Île-de-France ne seraient pas justifiées.

La puissante association de consommateurs UFC-Que choisir vient de rendre publique une enquête très détaillée sur la note que règlent les 4 millions d’habitants desservis par le Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif). Ce dernier est l’organisme de gestion de l’eau le plus important de France, avec 144 communes desservies, principalement du sud des Hauts-de-Seine et du Val-d’Oise, ainsi que de l’ouest du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis. Pour l’UFC-Que choisir, la facture est trop salée. Sur les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.