Sortie de crise à La Paz

La fronde des gouverneurs des provinces rebelles semble s’apaiser en Bolivie. L’opposition libérale et le gouvernement d’Evo Morales ont enfin trouvé un accord dimanche dernier.

En Bolivie, l’ouverture d’un dialogue entre l’opposition libérale (les régions de Santa Cruz, Pando, Beni, Tarija et Chuquisaca) et le gouvernement laisse entrevoir une issue possible à la crise qui a secoué le pays. Le président bolivien a regagné lundi dernier La Paz, où se poursuivent les négociations avec les gouverneurs des provinces, après avoir participé au Chili à une réunion extraordinaire de l’Union des nations sud-américaines (Unasur), consacrée à la Bolivie, dans le but de désamorcer la crise.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.