Le nouveau Monopoly des terres agricoles

Frappés par la crise alimentaire mondiale, plusieurs pays sont partis à l’assaut de terrains étrangers. D’énormes opérations d’acquisition sont en cours, notamment dans des régions frappées par la faim.

Sauf secret bien gardé, c’est à ce jour la plus importante transaction du genre : la Corée du Sud vient de révéler qu’elle va louer 1,3 million d’hectares de terre à ­l’État malgache, dans le but d’y produire des denrées agricoles qui seront rapatriées sur son marché domestique. Les parcelles seront cultivées dès 2009 en palmiers à huile et surtout en maïs. Ce dernier pourrait pourvoir à terme la moitié des besoins de la Corée du Sud, quatrième importateur mondial de cette céréale. La superficie qui sera…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.