Le regard en partage

Dans « Je veux voir », Catherine Deneuve et le comédien libanais Rabih Mroué se rendent dans le Sud-Liban dévasté par la guerre. Un film de rencontre.

Le principe de J e veux voir, exposé d’emblée, est simple : alors qu’elle séjourne à Beyrouth, Catherine Deneuve, accompagnée d’un comédien libanais, Rabih Mroué, va se rendre, l’espace d’une journée, dans le Sud-Liban, et ce voyage sera filmé par les cinéastes Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, libanais eux-mêmes. Le projet, a priori, peut paraître étrange, voire incongru. Que vient donc faire Catherine Deneuve dans cette aventure ? Et pourquoi ? Même si l’actrice n’est pas à l’initiative du film, c’est…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.