Dix manières de résister à l'air du temps

Pour rester libre comme l’air, il faut parfois se méfier de l’air du temps. Non, on n’est pas obligés de se marier, d’avoir un portable ou de communiquer par e-mails ! Voici quelques chemins de traverse pour changer d’air... Un grand dossier à lire dans notre rubrique Société.

«C’est dans l’air. » Parfum ou orage. Mode ou bataille. Idées ou paroles… Et il appartient au journaliste de le humer. Mais « l’air du temps », qui désigne les idées et les manières d’une époque, a plus souvent un drôle d’air qu’un air de fête. Celui « qui vit de l’air du temps » n’est-il pas sans le sou ? Guy Béart ne voulait-il pas « changer les couleurs du temps » ? Quoi que l’air puisse charrier, il en est certains qui tentent de ne pas seulement se laisser porter par le courant dominant, la norme, le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.