« Un patriotisme unanime »

Le sociologue Jérôme Bourdon, enseignant au département Communication de l’université de Tel-Aviv, analyse ici le conditionnement de l’opinion par les médias israéliens.

Quand ils évoquent la presse israélienne, les journalistes du monde entier citent Haaretz (surtout depuis qu’il y a une édition anglaise en ligne). Or, Haaretz est un journal élitaire, par abonnement, que même les étudiants lisent peu. Et il a été encore plus décalé ces jours-ci par rapport à l’opinion et au reste de la presse. Il a publié régulièrement en une des articles de Gideon Levy, très critique de la guerre. Amira Hass est aussi revenue en première page. En fait, les Israéliens sont surtout…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.