Label AB : Un business pas bien bio

Garant de la bio en France, l’organisme de certification Ecocert est devenu une grande entreprise sur un marché en progression. Au prix de dérives et d’un franc malaise social.

L’engouement pour la bio ne se dément pas, même en temps de crise. Alors que près d’un Français sur deux consomme des produits biologiques 1, le monde des organismes de certification bio est devenu un vrai business, avec des chiffres d’affaires aux marges de progression enviées. De nombreuses entreprises comme Ecocert, Qualité-France, Agrocert, l’Association française de qualité ou encore Certipaq veillent à ce que les agriculteurs bios respectent les réglementations en vigueur. Elles délivrent notamment…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.