Qui va payer la dette ?

Si elle n’est pas revue, l’actuelle fiscalité fera peser la charge du déficit sur les plus modestes.

le chiffre est inquiétant : pour 2009, le déficit budgétaire annoncé s’élèverait à 103,8 milliards d’euros, soit 5,6 % du produit intérieur brut. Et cette prévision du ministère des Finances n’intègre pas la prochaine baisse de la TVA dans la restauration, prévue pour 2010, qui creusera encore de quelques milliards le déficit de l’État. Selon les mêmes prévisions de Bercy, la dette de l’État français dépassera cette année 76 % du PIB (elle n’était « que » de 64 % en 2007 et de 67 % en 2008) et devrait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.