Croisons le fer !

Courrier D’un lecteur, ce petit mot qu’on me fait suivre : « Bernard, il te faut retrouver bon sens et sens des réalités sans tarder. D’avance merci. » Rien de plus. Que répondre, sinon par l’apostrophe de Cyrano : « Ah non ! C’est un peu court jeune homme ! » Jeune, je ne pense pas que l’épithète convienne. Mon correspondant serait plutôt du genre vieux militant socialiste et/ou syndicaliste blanchi sous le harnais. Du reste, il ne tient qu’à moi d’en savoir plus, le mot n’est pas anonyme : je dispose…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.