L’imbécile « valeur travail »

Pour la droite décomplexée, le « droit au travail » se transforme en devoir de travailler toujours plus, toujours trop.

Frédéric Lefebvre persiste et signe. Après une sortie remarquée en mai, voilà que le porte-parole de l’UMP récidive fin juin, affirmant que les salariés en arrêt maladie devraient avoir le droit de travailler chez eux. « C’est le sens de la modernité » , nous dit-il 1. Et il a raison ! C’est bien le sens du droit au travail né de la modernité. Ce droit au travail, « victoire » du mouvement ouvrier, dont la gauche s’entête à réclamer l’héritage au nom des luttes passées. Mais aujourd’hui, c’est bien la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Dîtes 33 !

Avec Politis accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.