Et Robert Crumb créa Dieu

Le pape de la bande dessinée underground illustre la Genèse.
Fidèle mais distancié.

L’attente était à son comble. Crumb, le père de la BD underground américaine, le roi du fantasme illustré, le fou de fesses, s’attaque au fondement de notre civilisation occidentale : la Genèse. Plus simplement, il l’adapte en bande dessinée, et avertit d’office les lecteurs qui y chercheraient une version délirante et sacrilège : « Moi, Robert Crumb, l’illustrateur de ce livre, ai, au mieux de mes aptitudes, fidèlement retranscrit chaque mot du texte original que j’ai puisé à diverses sources. » Il n’y a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.