Le bilan « contrasté » des agrocarburants

L’Ademe publie une étude sur les avantages et les inconvénients du recours aux combustibles d’origine végétale, sans tenir compte des conséquences sur le climat de ces cultures énergétiques.

Au début du mois d’octobre, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié une étude tentant de faire le point sur les avantages et inconvénients du recours aux agrocarburants, qu’elle s’obstine à nommer « biocarburants », ce qui contribue à entretenir l’ambiguïté sur cette filière dans l’esprit du public, tétanisé par les modifications climatiques et la perspective du manque de carburants fossiles. Cette étude, réalisée par Bio intelligence service, organisme qui travaille…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.