Dossier : Le don, un marché qui rapporte

« Le Grand Paris ne peut se résumer à un projet économique »

Pour Patrick Braouezec, deux conceptions du Grand Paris s’opposent entre les plans des urbanistes et le projet Sarkozy. La ville ne peut croître en créant de nouvelles banlieues toujours plus éloignées du centre. Le débat pose le problème des rapports de pouvoir entre l’État et les collectivités locales.

Politis : Où en est le projet du Grand Paris ? Patrick Braouezec : Pour moi comme pour la plupart des acteurs de ce débat, le Grand Paris est une chose en devenir. Un projet et une gouvernance à définir pour la métropole francilienne. Il existe beaucoup de points d’interrogation et, bien sûr, les stratégies et les objectifs diffèrent. Les intérêts ne sont pas les mêmes pour Paris intra-muros, les villes de la petite couronne et les collectivités de la 2e voire de la 3e couronne. Le Grand Paris a fait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.