Du népotisme

La Cour Franchement, nos lecteurs n’ont pas attendu les mésaventures de M. le Dauphin (l’affaire de l’Epad est tellement grotesque qu’il faut se pincer pour y croire) pour s’entendre dire ici ce qui va désormais partout se répétant : notre démocratie est malade, notre république sent la banane, nos zélites ont perdu le sens commun. Et je ne vois guère en Europe que l’Italie mafieuse de l’inénarrable Papounet pour nous en remontrer dans les turpitudes. On l’a noté un peu partout, si l’installation…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.