Croix de bois, croix de fer, si je mens…

Éric Besson, ministre UMPréposé aux questions immigré(e)s, flanqué pour l’occasion du fidèle sondeur Brice Teinturier, a donc présenté ce lundi un (premier) bilan, d’étape, de son « grand » et pudique [Déat] débat sur l’identité nationale. Éric Besson est catégorique : ce débat est « un formidable succès populaire » (et la preuve par conséquent, et s’il en fallait, que la ferme droite régimaire a le plein soutien du Volk ). Surtout : contrairement à ce que nous supputions (sottement) sur la seule foi des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.