Dashiell Hammett

Dashiell Hammett, c’est d’abord un style. Un style très singulier, dans la veine behavioriste (ou comportementale), auquel seul celui d’Hemingway peut faire songer. Rien de la vie intérieure des personnages n’est dévoilé, tous les affects passent par les actes, les gestes, la parole. Une littérature visuelle, dont le cinéma ne pouvait pas ne pas s’emparer (d’autant que le succès d’Hammett fut foudroyant). Il n’est pas interdit de penser non plus qu’Hammett fut très lu par certains auteurs du Nouveau Roman…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.