Une légende crépusculaire

Le premier album de Roky Erickson depuis quinze ans est une collection de chansons d’une sensibilité intense et touchante.

En 1973, Lenny Kaye, futur guitariste de Patti Smith, lâchait une petite bombe en publiant un double album rassemblant une trentaine de groupes américains de la deuxième partie des années 1960. Leur point commun : avoir connu une gloire plus ou moins importante et plus ou moins longue avant de tomber dans l’oubli. Ouvrir Nuggetts était comme ouvrir un coffre contenant un trésor insoupçonné – et l’on apprendrait plus tard qu’il ne s’agissait là que du haut du panier. Parmi ces groupes, trois sortaient…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.