La taxe qui dérange l’Union

Très divisé, le conseil européen des finances n’a pris aucune décision en faveur d’une taxation des transactions financières. La Commission s’oppose aussi au projet lancé par la France et l’Allemagne.

Le conseil européen extraordinaire des ministres des Finances (Ecofin), qui s’est tenu le 7 septembre, n’a pas fait grand bruit. Les ministres des Finances des Vingt-Sept ont adressé une discrète fin de non-recevoir au principe d’une taxation des transactions financières (TTF). Officiellement, l’Ecofin s’est achevé sur un constat de désaccords. La présidence belge de l’Union européenne a indiqué qu’il n’y avait « pas d’unanimité » sur le sujet. Plusieurs ministres se sont en effet élevés pour rejeter le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.