L’heure de vérité

Cette réforme est un peu comme une malle à double fond. En surface, nous voyons immédiatement le report de l’âge légal de départ à la retraite et l’allongement de la durée de cotisation. Nous voyons l’injustice faite aux femmes et à tous ceux qui ont eux des itinéraires professionnels discontinus. Il faut y ajouter le mépris affiché envers les salariés aux métiers les plus rudes, auxquels M. Sarkozy promet une vie écourtée, et une retraite vécue dans la douleur et la maladie. C’est sur leur dos qu’il…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.