Sur tous les tons, c’est non !

Le concert « Rock
sans papiers » a réuni plusieurs artistes
contre la politique
du gouvernement. Reportage.

«Alors les gauchistes, on fait la fête ? » Le bonhomme, farce, porte un képi. Le concert « Rock sans papiers » bat son plein depuis plus de deux heures et, oui, c’est plutôt la fête à Bercy. Sage dans les gradins, dansante dans la fosse, façon baloche. Pas de quoi rigoler franchement, car ce concert de solidarité avec les sans-papiers se tient, ce 18 septembre, à une semaine du vote à l’Assemblée de la nouvelle loi Besson sur l’immigration. En outre, depuis le lancement du projet par le collectif Rock sans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.