Un carrefour de débat entre social et politique

Claude Debons, du Parti de gauche, présente la nouvelle revue « Les Temps nouveaux », dont il est l’un des initiateurs.

Politis : Dans la constellation de revues de sensibilité anticapitaliste, quelle est la spécificité des « Temps nouveaux » ? Claude Debons : Les fondateurs sont notamment des militants issus du mouvement social, syndical, associatif, altermondialiste. Ce mélange autour de responsables syndicaux s’inscrit dans la volonté de reconstruire des perspectives en croisant les approches. On ne peut pas se contenter de résister à la contre-révolution libérale sans avoir une perspective plus globale. On doit…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.