« Il faut repenser un service public de l’emploi »

Le sociologue Willy Pelletier* analyse la situation « explosive » à Pôle emploi, où le gouvernement prévoit de supprimer 1 800 postes.

La semaine dernière, les salariés de Pôle emploi se sont mis massivement en grève (les syndicats ont comptabilisé jusqu’à 50 % de grévistes) pour protester contre la décision du gouvernement de supprimer 1 800 postes en 2011 au titre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP). Politis : Comment comprendre cette politique aveugle de compression des personnels de Pôle emploi alors même que le chômage touche 9,3 % de la population active française, soit plus d’un million de personnes de plus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.