Tunisie : une révolution responsable

L’histoire nous a appris la prudence ! Nous savons tous qu’après l’abolition des privilèges, il y a la Terreur, et après la Terreur, Thermidor. Nous savons qu’après la généreuse révolution de février 1848, il y a la sanglante répression de juin ; et que Khomeiny succède au shah d’Iran. Comme après tant de guerres d’indépendance gagnées par des peuples colonisés et opprimés, on vit triompher des régimes corrompus, liberticides et sanguinaires. Mais voilà précisément ce qui est extraordinaire dans les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.