Espagne : les indignados sont dans la rue

Reportage . Initié le 15 mai à Madrid, un mouvement de contestation contre les mesures libérales s’étend aux principales villes ibériques. À l’écart de tout syndicat ou formation politique.

Peu s’attendaient à ce que le mouvement des « indignados » (indignés) prenne autant d’ampleur. Même parmi ceux qui militent au quotidien à la Puerta del Sol, la place centrale de Madrid. Dans un contexte social très dur, caractérisé par un chômage massif des jeunes, les manifestations de mécontentement étaient jusqu’alors restées minoritaires, et la société civile espagnole était réputée pour son apathie politique face aux plans de restrictions successifs du gouvernement Zapatero. Ces derniers mois ont…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.