Dossier : Jeunes musiciens : comment se faire entendre

Camille Simeray 31 ans, accordéon et chant

Jazz, classique, variété. Trois jeunes instrumentistes relatent leur parcours. Entre travail acharné, coups de blues et débrouillardise.

Elle fait tout toute seule. Sauf sa « compta », qu’elle a, comme beaucoup, confiée à une association. « Sinon, j’y étais aussi la nuit. » Mais les nouveaux contacts, l’entretien du réseau, les envois d’album, les relances pour décrocher des dates de concert, c’est elle : « 50 % de mon temps de travail. » Les deux autres membres de la Meute rieuse, le guitariste Morgan Astruc et le contrebassiste et bassiste Jean-Rémi Piona, ont d’autres groupes, comme elle -- « un ensemble de polyphonie occitane ». Sans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.