C’est amianté près de chez vous

Les habitants de Saint-Alban, au nord de Toulouse, ont découvert avec stupeur que 500 tonnes de déchets toxiques sont entreposés près de leurs habitations depuis des années. Une enquête judiciaire est en cours.

L’inquiétude se lit sur les visages de la centaine de personnes rassemblées le 14 juin devant l’entreprise Gerlero et fils. Les 6 000 habitants de Saint-Alban, commune jouxtant le nord de Toulouse, ont appris deux semaines plus tôt que la PME, spécialiste en démolition et en désamiantage, entrepose à l’air libre jusqu’à 500 tonnes de déchets amiantés. Des déchets qui, après avoir transité par Gerlero, auraient dû être stockés sur des sites adéquats et qui ne l’ont pas été. L’affaire a été rendue publique…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

À quoi bon le Moyen Âge ?

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.