Dossier : L'écologie peut-elle être populaire ?

Au recommencement, le lopin de terre…

Les populations défavorisées sont de plus en plus sensibles à une écologie simple et concrète. Reportage dans le « 9-3 ».

Ce sont 49 microlopins de quatre mètres carrés, délimités à la ficelle, étiquetés du nom de leur usufruitier, léchés par le soleil en bordure de bâtiments de logements sociaux aux Grands-Pêchers, à Montreuil (93). « Nos jardins partagés tout neufs ! L’office de HLM a accédé à notre demande » , savoure Safiye, habitante et salariée de la régie de quartier. Les herbes folles font encore la loi mais, dans un coin, une femme fait fièrement goûter ses premiers radis. Sur le carré d’Emine, un gros chou solitaire…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.