Prime Sarkozy - Grève chez Ipsos

La multinationale du sondage Ipsos (1 200 salariés), très présente dans les grands médias en période électorale, fait parler d’elle pour son interprétation très mesquine de la prime de partage des profits, nommée « prime Sarkozy ». Obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés ayant versé un dividende en progression par rapport aux années précédentes, la direction d’Ipsos France a généreusement proposé une prime de… 6 euros par salarié avant de monter à la somme vertigineuse de 24 euros à la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents