Soutenir Houria Bouteldja

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Militante de longue date contre toutes les discriminations racistes, Houria Bouteldja est poursuivie pour « injure raciale contre les Français » . L’assignation se fonde sur l’emploi, lors d’une émission de télévision, du néologisme «  souchien  » pour « Français de souche » .

« Cette initiative, rappellent les signataires d’une pétition en faveur d’Houria Bouteldja, émane de l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne, groupuscule toulousain connu pour ses positions d’un racisme extrémiste ». Les signataires soutiennent Houria Bouteldja « dans sa juste défense contre une accusation qui, disent-ils, nous insulte tous » . Parmi les premiers signataires : Alain Badiou, Étienne Balibar, Saïd Bouamama…

-Pour vous associer à ce texte


Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.