Le fil de lin d’Ariane

La Pluie et le Beau Temps , d’Ariane Doublet : du pays de Caux
à la Chine.

Du local au global. D’un petit brin de lin poussant en terre normande à la spéculation sur les matières premières, en passant par des filatures chinoises et leurs ouvrières déracinées, le documentaire d’Ariane Doublet, la Pluie et le Beau Temps , arpente notre époque mondialisée. À partir du pays de Caux, en Seine-Maritime, où la cinéaste a tourné la plupart de ses films (les Terriens, les Sucriers de Colleville …). Le savait-on ? Les agriculteurs normands sont les premiers producteurs mondiaux de lin.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.