Fausse piste

Jeon Soo-il revisite son obsession pour le voyage.

Sokcho. Ville portuaire à la frontière des deux Corées. Le train n’arrive plus jusque-là. C’est par le car que Kim, cinéaste, arrive dans sa ville natale. Son cousin lui a demandé d’accompagner sa tante en Chine mais ce voyage est une fausse piste. Il en entreprend un autre avec une jeune femme rencontrée en route. Il l’accompagne dans la montagne, dans un village de mineurs abandonné. Hivernal, le décor n’est pas complètement inhospitalier : à peine sent-on le froid tant cette blancheur mousse, craque et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.