Affaire de Toulouse : première polémique PS - UMP sur Twitter

Le dénouement de la traque interminable de Mohamed Merah, abattu peu avant midi aujourd'hui à Toulouse, a été l'occasion de nombreuses réactions politiques sur Twitter. Et d'une première polémique sur l'action des forces de police, lancée par le monsieur sécurité du PS, Jean-Jacques Urvoas. Résumé.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Illustration - Affaire de Toulouse : première polémique PS - UMP sur Twitter

Après avoir critiqué l'intervention du RAID peu avant midi avec un tweet posté à 11h11 , le secrétaire national du PS chargé de la sécurité Jean-Jacques Urvoas a subi un déluge de réactions indignées, surjouées par de nombreux ministres, parlementaires et membres de la majorité. Extraits.

Le tweet de Jean-Jacques Urvoas :


Les réactions à droite :






Avec les remerciements de circonstance à « notre police »  :




Probablement conscient de l'ampleur qu'est en train de prendre l'affaire, Jean-Jacques Urvoas fait amende honorable avec ce message tweeté à 12h53:

On attend maintenant les communiqués de presse de la cellule « riposte » de l'UMP ; le temps de la prétendue « unité nationale » est révolue.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.