Un professeur Tournesol en cuisine

Le philosophe Jean-Paul Jouary explore dans un livre illustré l’univers du cuisinier catalan Ferran Adrià. Bouche bée d’admiration.

Tirer le rideau, en pleine gloire. Auréolé de trois macarons au Michelin , longtemps considéré comme « le meilleur » établissement du monde par le magazine britannique Restaurant, célébré à la Documenta de Kassel, manifestation d’art contemporain, Ferran Adrià a pourtant fermé les portes de son restaurant El Bulli, du côté de Figueras, en juillet dernier. Adrià n’a pas fermé pour cause de faillite. Jusque-là, El Bulli, c’étaient huit mille couverts par an sur les seuls six mois d’ouverture, uniquement au…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.