Victoires

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


« Leur » chanteur, Jean-Louis Aubert, a pourtant reçu ce 3 mars une Victoire de la musique, celle du meilleur concert de l’année, mais ils n’ont pas dû être très jouasses, les responsables de sa maison de disques, quand ils ont entendu l’ancien membre de Téléphone déclarer : « Je voudrais remercier ma maison de disques bien aimée : au début elle s’appelait Virgin, puis EMI, et aujourd’hui… je ne sais plus comment elle s’appelle… » C’est vrai qu’à force de mouvements de concentration et de rachats, il n’est pas toujours aisé de suivre. Pour l’anecdote, EMI a été racheté en novembre 2011 par Universal. Mais c’est plus drôle quand Jean-Louis Aubert ne se souvient pas de son nom.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.