Des chômeurs livrés au privé

L’efficacité des organismes privés de placement des demandeurs d’emploi est de plus en plus contestée. À Pôle emploi, face à cela, on tente de maintenir un suivi sérieux des dossiers. Témoignages.

«L’accueil y est chaleureux. Les locaux sont colorés. Café ou thé ? L’angoisse d’être chômeur s’en va. Foutaises ! La rencontre avec le salarié, au sourire hypocrite malgré lui, te rappelle ta situation précaire. Son discours débité rapidement te laisse sans voix. J’ai mal vécu cet accompagnement », témoigne Christophe 1, 40 ans, serveur dans le restaurant d’un hôtel, orienté par Pôle emploi dans un organisme privé de placement de chômeurs en Île-de-France. Le résultat est souvent « désastreux pour le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.