Des mineurs en danger majeur

Les foyers d’accueil étant saturés, la situation des jeunes étrangers isolés se dégrade en France. Quinze organisations ont saisi le Défenseur des droits, le 16 avril, pour l’alerter sur une situation dramatique.

Dans les couloirs du tribunal de Bobigny, il n’est pas rare de trouver des couvertures de survie. La journée, le bâtiment est le refuge de mineurs venus seuls de l’étranger, et qui errent de squats en soupes populaires. Ils attendent une ordonnance de placement pour accéder à un foyer d’accueil. Ceux-ci étant saturés, ils sont de plus en plus nombreux à espérer que la loi sur la protection de l’enfance les sortira de la rue. Le 16 avril, quinze organisations, dont Hors-la-rue, DEI-France (Défense des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.