Didier Porte, chatouilleur de la République

L'humoriste est sur la scène du Théâtre Dejazet, à Paris, jusqu'au 28 avril, avec « Didier Porte fait rire les masses », un spectacle naturellement politique. Rencontre.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Quelques minutes avant la seconde représentation de son spectacle, « Didier Porte fait rire les masses », sur la scène du théâtre Dejazet à Paris, l'humoriste a reçu une équipe de Politis.fr.

Il évoque la nature de son travail sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la censure, le mélange des genres entre humour et politique, les polémiques autour du Petit Journal de Canal +...


À lire aussi la critique de Jean-Claude Renard : «Didier Porte, rire en masses» (Politis n° 1199, 19 avril 2012)



Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.