Arthur, enchanté

Julie Brochen et Christian Schiaretti montent le premier volet d’une fresque sur le cycle du Graal.

Trente heures de théâtre ! C’est l’objectif que se sont donné deux bastions du secteur subventionné, le Théâtre national de Strasbourg et le Théâtre national populaire de Villeurbanne, autour du colossal cycle du Graal Théâtre, de Florence Delay et Jacques Roubaud. L’affaire commence tout juste, avec un premier épisode de trois heures, Merlin l’enchanteur. Les neuf autres pièces du cycle seront créées peu à peu – Gauvain et le Chevalier vert est programmé pour la saison prochaine. Ce bel accord, qui rompt…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.