Calanques en eau tiède

Résultat de longs et nombreux marchandages, le nouveau parc national aux portes de Marseille ne s’annonce pas suffisamment exemplaire.

Des paysages sublimes, près de 140 espèces protégées sur terre et en mer, de nombreuses plantes endémiques, une centaine de sites archéologiques : les Calanques, à l’est de Marseille, sont reconnues de longue date comme un patrimoine naturel et culturel de très grande valeur. Depuis le 18 avril, le parc national des Calanques a placé 160 000 hectares de ce site sous haute protection environnementale. Une bonne nouvelle ? Pas si sûr. Après douze ans de concertation, 300 réunions et une multitude de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.