Dossier : En finir

Des thèmes validés par la droite

L’étude du scrutin du 22 avril confirme l’homogénéisation du vote FN en zones rurale et périurbaine, mais aussi la responsabilité du discours de la droite.

Le constat est évident : l’électorat du Front national est sorti des villes. Il couvre à présent des zones rurales où il était faible auparavant, en Bretagne, notamment, ou en Auvergne et dans le Limousin. La crise agricole et la destruction des services publics expliquent en partie cette nouvelle carte électorale. L’habileté politique également : deux jours après le ralliement de Frédéric Nihous, porte-parole de Chasse pêche nature et tradition (CPNT), à Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen lançait un site…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.