Tourner la page !

Avouons-le : en d’autres temps, face à un candidat de centre-droit, un Bayrou mou par exemple, le vote Hollande ne serait peut-être pas évident pour toute la gauche. On pourrait même ressortir de sa naphtaline le fameux « bonnet blanc et blanc bonnet », cher jadis au communiste Jacques Duclos. On se souvient que l’heureuse formule avait été popularisée en 1969 pour railler le titanesque affrontement Poher (le Méhaignerie de l’époque)-Pompidou. Une eau tiède coulait sur la France convalescente de Mai 68. On…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.